Retour gratuit . Remboursement acceptés .

 

 

Les valeurs affichées par les testeurs de qualité de l’air intérieur représentent souvent pour les néophytes une suite de chiffres et de sigles qui ne sont pas toujours compréhensibles.

En suivant ce guide vous deviendrez un expert de la QAI et de l’analyseur d’air. COV, CO2, pm25, pm10, formaldéhydes, CO, nous allons décortiquer pour vous l’essentiel de ces valeurs, les normes, les seuils d’alerte et leurs effets sur la santé.

Sigle : CO2

Unité de mesure : ppm

Le dioxyde de carbone (CO2) est un composant naturel de l'air que nous respirons ; c'est un gaz incolore et inodore naturellement produit par les êtres vivants lors de la respiration par exemple ou aussi par la combustion de produits divers.

Le CO2 à des niveaux élevés dans une salle est l’indication d’une ventilation insuffisante pour le nombre d'occupants dans la pièce. Les quantités de CO2 détectées sont souvent mal interprétées et confondues avec le monoxyde de carbone (CO) qui est plus dangereux. Ce n’est que dans des quantités de concentration très forte dans l’air que le CO2 devient nocif.

 

LES VALEURS À RETENIR DU CO2 DANS L’AIR :

Sigle : CO

Unité de mesure : ppm

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique extrêmement dangereux pour la santé. Incolore, inodore et non irritant. Il est indétectable sans matériel.

C’est un gaz asphyxiant qui une fois entré dans les poumons, se fixe à la place de l’oxygène dans le sang. En cas d’exposition la mort par intoxication au monoxyde de carbone peut survenir dans l’heure. Les symptômes qui doivent alerter sont : des maux de tête, des nausées et des vomissements.

Dans l’air intérieur sa présence résulte d’une combustion incomplète du combustible utilisé : bois, gaz, charbon, fuel, bougies, pétrole, essence, etc..

 

LES VALEURS À RETENIR DE CO DANS L’AIR :